« Ce savoir qui empêche le peuple d’apprendre à mourir »

Ce savoir qui a permis à notre espèce de survivre à tant d’adversité. Ce savoir que l’on tendait à perdre et qui lentement commence à reprendre son sens dans l’esprit de notre société sous la menace des changements climatiques. Une phrase synonyme de résilience, qui démontre à quel point le savoir-faire ancien était primordial pour survivre à la rudesse de la vie ici en Amérique du Nord, et partout d’ailleurs, mais ici, l’hiver rajoute une bonne grosse couche de défi.